Prix littéraires 2022 !

Les élèves de 5ème A, du Cycle d’adaptation, de 2nde et de 1ère ont voté en cette fin d’année pour leurs livres, personnages, auteurs ou encore leurs titres préférés. Et les vainqueurs sont…

« La Grammaire » de Labiche : livre préféré de l’année des 5èmes A !

Les élèves de 5ème A ont été très séduits par la pièce « La Grammaire » d’Eugène Labiche, dans laquelle M. Caboussat aspire à devenir député, mais ses piètres connaissances en orthographe posent problème. Il dépend ainsi de sa fille Blanche, qui écrit ses discours à sa place. L’archéologue M. Poitrinas, de son côté, est persuadé de trouver de précieux vestiges antiques dans le jardin de M. Caboussat, mais il s’agit en fait de la vaisselle cassée et cachée par le très maladroit Jean, le domestique de la maison ! Cette plaisante comédie de Labiche a beaucoup amusé les élèves, et les rires ont fusé lorsque nous l’avons lue en classe à haute voix. On peut donc facilement comprendre que la pièce ait obtenu le très convoité prix du meilleur livre, et que M. Caboussat ait été fêté comme le meilleur personnage masculin principal ! « Le Chevalier au bouclier vert » d’Odile Weulersse a également été plébiscité, puisqu’Eléonore et Barnabé ont respectivement été élus meilleur personnage féminin secondaire et meilleur personnage masculin secondaire. Allis dans « Virus Liv 3 » de Christian Grenier a quant à elle été distinguée comme meilleur personnage féminin principal.

« Les fabuleuses aventures d’un Indien malchanceux qui devint milliardaire », le grand gagnant chez les élèves du cycle d’adaptation

Les élèves du Cycle d’adaptation, quant à eux, ont décerné une petite pluie de récompense aux « Fabuleuses Aventures d’un Indien malchanceux qui devint milliardaire » qui leur avait beaucoup plu et sur lequel ils avaient pu aussi écrire déjà sur ce site : https://lfbplubumbashi.org/2022/01/10/les-fabuleuses-aventures-dun-indien-malchanceux/ Ram Mohammed Thomas a été sacré meilleur personnage masculin principal, Smita a été sacrée meilleur personnage féminin secondaire, Vikas Swarup a reçu le prix du meilleur auteur vivant, et le livre a également obtenu le prix du meilleur roman. Autrement, ils ont fortement plébiscité « La Parure » de Maupassant, qui leur avait laissé forte impression, en lui attribuant le prix de la meilleure nouvelle lue durant l’année. Maupassant a en plus obtenu le prix du meilleur écrivain décédé, et les élèves du Cycle d’adaptation ont distingué la nouvelle comme leur genre littéraire préféré.

Sept récompenses pour « Ciels » de Wajdi Mouawad en 2nde

Les 2nde eux ont attribué pas moins de sept récompenses à « Ciels », la tragédie puissante de l’auteur québécois d’origine libanaise Wajdi Mouawad où les personnages essayent de déjouer un attentat terroriste tout en se confrontant à des situations personnelles difficiles. Dolorosa Haché et Clément Szymanowski ont été salués comme les meilleurs personnages. « Ciels » a également obtenu le prix du meilleur titre, de la meilleure pièce de théâtre et du meilleur livre de l’année. La tragédie a été distinguée comme le meilleur genre littéraire vu pendant l’année. Mouawad a été salué comme le meilleur auteur vivant. Ce triomphe unilatéral n’a cela dit pas empêché « Le Mariage de Figaro » de tirer son épingle du jeu, puisque personne d’autre que Suzanne et Figaro ont reçu les prix importants des meilleurs personnages ! La fameuse réplique de Figaro « Vous vous êtes donné la peine de naître et rien de plus » s’est vue quant à elle attribuer le prix de la meilleure punchline. Beaumarchais a enfin été considéré comme le meilleur auteur décédé vu pendant l’année, ex aequo avec Molière dans un 5-5 trépidant.

« Le Ventre de l’Atlantique » de Fatou Diome, grand gagnant chez les 1ères

Les 1ères quant à eux ont distingué Salie, Sankèle et M. Ndétare comme meilleurs personnages de l’année. « Le Ventre de l’Atlantique » a également obtenu le prix du meilleur livre, même si « Les Fausses Confidences » de Marivaux a aussi été fortement plébiscité, avec seulement une voix en moins. Autrement, le prix du meilleur style a été attribué à Baudelaire qui a beaucoup interpellé et impressionné les élèves avec ses fameuses « Fleurs du Mal ». « L’Albatros » a d’ailleurs reçu le prix du meilleur texte à l’oral extrait des œuvres imposées. « Douze hommes en colère » a enfin reçu le prix du meilleur titre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s