Avis des 1ères HLP sur le film « Le Discours »

Dans le cadre de leurs cours dédié aux pouvoirs de la parole, les élèves suivant la spécialité « Humanités, litérature, philosophie » en 1ère ont exprimé leur avis sur la malicieuse comédie « Le Discours » de Laurent Tirard avec Benjamin Lavernhe.

Voilà ce qu’ils en ont pensé :

« Cette comédie réalisée par Laurent Tirard en 2021 est un film avec lequel j’ai d’abord eu du mal, parce que je n’ai pas l’habitude de regarder ce type de films humoristiques et comiques. Par la suite, j’ai trouvé que c’est un film important, car il montre tous les scénarios possibles qu’une personne peu à l’aise à l’oral imagine avant de se lancer. C’est quelqu’un qui n’a pas l’habitude de dire ce qu’il pense réellement quand on lui pose une question. Il a peur de s’exprime en public par peur que les gens ne l’écoutent pas ou le prennent pour quelqu’un de ridicule. Les scénarios qu’Adrien s’est imaginé tout le long du repas de famille sont en quelque sorte des répétitions pour le discours du mariage de sa sœur. » Maggie Zongwe

« Le détail intéressant du film est qu’il nous montre différentes versions de discours : drôle, mélancolique, gênant, intéressant et sincère. La parole a le pouvoir de transformer la réalité et la vision que les autres ont de nous. Mais l’élément déclencheur pour le personnage principal reste l’amour. L’amour qu’il porte pour Sonia, l’amour qu’il porte pour sa sœur et l’amour à sa famille en général, bien qu’il ait l’air absent dans les conversations et qu’il ne soit pas très à l’aise à l’oral, cet amour-là qu’il porte en lui le propulse jusqu’à des capacités enfouies en lui dont lui-même ignorait encore l’existence. »

Berthe-Julienne Mununga Nyota

Le fameux mariage…

« Ce film a le mérite d’être original. On peut se retrouver dans les personnages, et on remarque beaucoup de finesse et de justesse, et l’humour est très bien dosé. En plus, le film nous conduit à réfléchir sur notre propre vie sentimentale et nous donne beaucoup d’espoir. Adrien est obsédé par la pause dans leur relation que lui a imposée Sonia et voilà qu’en plus son futur beau-frère lui demande de prononcer un discours le jour de son mariage avec Sophie, la sœur d’Adrien. Pour lui, c’est un calvaire, et la panique le conduit à imaginer de multiples façons d’envisager cette terrible corvée. Le film nous montre comment le personnage a peur du regard des autres et de ce que les gens vont penser de lui, mais on voit bien comment le protagoniste progresse tout au long du film. »

Assi Masudi

Le regard-caméra et les autres personnages floutés pour nous plonger dans la tête d’Adrien : un procédé comique et efficace

« Le discours est une comédie drôle, intelligente, réjouissante et irrésistible avec un langage très facile et compréhensible. Un film étonnant qui laisse un peu perplexe au départ, mais qui accroche vite tant les dialogues sont subtils et les monologues. Un grand acteur qui tient le film à lui seul, même si les autres acteurs sont tout aussi excellents, une superbe mise en scène avec de l’humour et de l’émotion. Ce film est très similaire à une pièce de théâtre, les acteurs sont formidables, les dialogues subtils et savoureux. On passe par diverses émotions la tristesse, la colère etc. Le jeu d’acteurs est totalement réussi, il n’y a pas trop de longueur pour un film d’à peine 1h30. Les dialogues s’avèrent intelligents et l’acteur principal rempli d’énergie et formidable. Qui n’a pas connu ces moments décalés lors de repas en famille ou autre, on a tous déjà vécu ce moment très insupportable. Nous pouvons remarquer que cet acteur progresse petit à petit, il passe d’un peureux a un courageux car maintenant il apprend comment s’adresser devant un grand public et tenir ses propos. Il arrive à rendre sa famille heureuse, et lui-même car il a récupéré sa copine, c’est vraiment un grand pas qu’il arrive à faire pour son avenir. »

Jovanie Luamba

Affiche italienne du « Discours »

« Ce film me fait énormément penser à ma vie de tous les jours. Il nous arrive à tous de monologuer. Moi, je le fais généralement pour me rassurer par exemple, ou encore quand je m’ennuie. Par contre, pour Adrien, on peut voir que c’est son train de vie. Il le fait toujours lors des dîners de famille, car il a peur de parler, de s’exprimer et de donner son point de vue, il se contente de donner des réponses courtes pour marquer sa présence. Adrien n’est même pas capable de tenir un discours devant sa famille, alors le faire devant un public plus grand paraît impossible pour lui. Mais finalement, il progresse, il apprend à parler en public, il trouve des astuces pour se sentir plus à l’aise et gérer son stress.

Je me reconnais énormément dans ce personnage, car j’ai beaucoup de mal à parler en public, j’ai peur d’être jugé, mais grâce à certaines aides, j’apprends à mieux parler, notamment grâce au cours que nous a fait Madame Nelly en littérature. »

Joseph-Noël Sumaili

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s